ARMEMENT DES AGENTS DE SÉCURITÉS LA CGT VISCÉRALEMENT CONTRE

UNE ARME NON MERCI !!!

Pour la CGT les agents n’ont pas à se substituer aux forces de l’ordre. Par décret le ministère de l’intérieur a délégué au préfet le droit d’autoriser des agents de sécurité armés, on nous parle de prés de 10 000 agents, pour nous c’est incompatible avec le statut d’agent de sécurité privée. C’est vraiment un choix de société que nous estimons pas réfléchis, cela s’impose par les choix des gouvernements successifs qui ont transféré de plus en plus de missions régaliennes de l’état aux entreprises de sécurité sous prétexte  d’économie, la police des airs et frontières et les douaniers remplaçaient par les agents de sûreté dans les aéroports, mais aussi dans les ports  avec les A.C.V.S. (agent Chargé des visites de sûreté).
Déjà sur les transports maritimes en 2016  près d’un millier d’agents de sécurité sur les navires avaient été armés, ensuite après l’attentat de Charlie  hebdo puis du bataclan 200 agents de Sécurités  Renforcées (armées) ont été mis en place en urgence chez Charlie et dont 50 chez Eurodisney.


Après l’armement des policiers municipaux, puis du SUGE (agents de sûreté de la RATP) et ceux de la SNCF, où va-t-on arrêter ?


Les agents de sécurité déjà au premier plan, lors des attentats au stade de France ou au Bataclan, ont prouvé leur courage et efficacité  sans armes.
la généralisation de l’armement  va faire des agents de sécurité des cibles comme nous le voyons déjà avec les militaires de Vigi-pirates qui sont visés par les terroristes.

Ce n’est pas sans poser des questions de formation qui ne sont pas comparables à celle de la police nationale voir municipale, ni sur le suivi  des agents aussi bien psychologique que maintient en compétence.

nous sommes contre l’américanisation de notre société, ne créons pas lobby des armes à feu .

NOUS REFUSONS DE DEVENIR DES CIBLES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liens